Partitions

MUSIQUE INSTRUMENTALE ET VOCALE

un ou deux musiciens

Point Oméga (2019)
accordéon solo
8′

Falling Man (2019)
violoncelle solo
12′

Absence is always necessary (2016)
soprano et saxophone alto
8′

Two Pages for John Rea (2015)
piano solo
2′

… stop being a glass. Become a lake. (2015)
piano solo
11′

… au seuil de l’instant… (2014)
piano solo
15′

Scratche (2013)
guitare seule
12′

A Diamond for Xenia (2009)
piano solo
1′

Nos Cercles brisés (2006/2011)
guitare seule
17′

Allumeur de réverbères (2006/2011)
piano solo
8′

Π(2002) et ΠII (2005)
clarinette solo
13′

Miroirs brisés (2001)
guitare solo
10′

Incidence (2000)
harpe solo
7′

trois ou quatre musiciens

L’Eau, est apprise par la soif. (2020)
canon à trois voix (texte : E. Dickinson)
1’45’’

Géométries de l’abîme (2014)
quatuor à cordes
25′

Fil rouge (2012-13)
quatuor de saxophones
15′

Tambours intérieurs (2010)
quatuor à cordes
23″

Petit théâtre musical sur l’amour intéressé (2005)
soprano, baryton et caisse claire
5′

The Breaking of the Circle (2003-04)
quatuor à cordes
20′

… comme une détérioration progressive du temps. (2001-02)
violon, violoncelle et piano
15′

cinq à huit musiciens

Excursions dans la zone intérieure (à venir, 2020)
voix (mezzo), fl., cl., vln., vc., piano, perc.
25′

Commedia della musica (2017)
fl., cl., vln., vc., piano, perc.
15′

Clamors of Being (2016)
fl., cl., vln., vc., piano, perc.
10′

… and the Flesh was made Word. (2015)
fl., cl., vln., vc., piano
10′

Infrarouge (2013)
fl., cl., vln., vc., perc.
15′

Fear(s) Open(s) Space(s) (2008-09)
perc., guitare, piano, vln, vla, vlc
30′

Votre voix humaine et ardente (2006)
cor, violoncelle et trois contrebasses
25′

Espace. Érotique. Utopique. (2005)
quintette à vent
14′

La princesse n’avait d’yeux que pour la profondeur de l’univers (2019)
sextuor de percussion
12′

neuf à quinze musiciens

The Wind Wrests My Words (2017)
saxophone et ensemble de 9 instruments
12′

J’ai pilé sur la nuit et elle est toute noire de frayeur (2009)
fl., cl., cor, 2 trp., 2 trb., perc. et piano
15′

Souvenons-nous l’oubli (2007-08)
ensemble de 11 instruments
10′

Vos murs nous parlent (2004)
ensemble de 13 instruments
17′

Les chemins de l’illusion (2002-03)
ensemble de 15 instruments
13′

Sur tous les visages (2001)
ensemble de 10 instruments
11′

orchestre

Le Toucher de Psyché (2011)
orchestre symphonique
15′

Notre théâtre de votre conscience (2004-05)
orchestre symphonique
25′

chœur

E saberao (2003)
chœur mixte (SATB) et piano
5′

MUSIQUE MIXTE

un ou deux musiciens avec électronique

Lignes d’ombre (2011)
piano, clavecin et électronique
11′

Body of Noise (2010)
saxophone baryton et électronique
30′

Chercher Noise (2009)
saxophone baryton et électronique
8′

trois ou quatre musiciens avec électronique

De sphères et d’écumes (2018)
quatuor de saxophones
20′

N’écrivez jamais, ça pourrait vous faire mal (2005)
baryton, cl. basse, trb. basse et électronique
25′

neuf à quinze musiciens avec électronique

L’Espace intérieur du monde (2007-08)
15 instruments et électronique
15′

PROJETS INTERDISCIPLINAIRES

Ice (2015)
fl., cl., vln., vc., piano, perc., électronique et installation vidéo
22′

Psyché à l’opéra, opéra théâtre (2007-08)
mezzo, 2 barytons, 13 instr., 2 comédiens
livret : Jean-Sébastien Lemieux
60′

Perdre Pied, opéra performance (2005-06)
mezzo, 6 musiciens, électronique et performeure
performance/installation : Olivia Boudreau
livret : Jean-Sébastien Lemieux
60′

MUSIQUE DE THÉÂTRE ET D’ART

Sur Erbarme dich (pour Le retrait, 2018)
vidéo performance conçue par Olivia Boudreau
hautbois solo
durée musique : 41′

Empreintes (Théâtre À corps perdu, 2013)
collage de textes par G. L.-Blais
mise en scène de G. L.-Blais
durée musique : 60′

Judith (l’adieu au corps) (Théâtre À corps perdu, 2011)
par Howard Barker
mise en scène de G. L.-Blais
duréemusique : 46′

Blanc (Théâtre À corps perdu, 2008)
par Emmanuelle Marie
mise en scène de G. L.-Blais
durée musique : 55′

Châteaux de la colère (Théâtre À corps perdu, 2006)
par Alessandro Baricco (adaptation G. L.-Blais)
mise en scène de G. L.-Blais
durée musique : 40′