retour à la page musique

 

Votre voix humaine et ardente

cor, violoncelle et trois contrebasses (2006, 25')

Écrire une hommage à Luigi Nono fut pour moi l’approfondissement d’une relation déjà entamée lors de mon travail sur son oeuvre No hay caminos Hay que caminar... Tarkovskij. J’y ai rencontré un artiste qui a dépassé les limites du langage par une hypertrophie de l’écoute; la disponibilité à l’égard de tous les possibles devenant la manière de participer activement au monde. Je tente depuis déjà bon nombre de pièces de trouver une voix personnelle à l’intérieur de cette vision qui me touche énormément. La pièce que vous allez entendre reprend un passage de l’oeuvre que j’ai citée plus haut. Ce passage portait l’indication come voci umane tremolanti à l’intention des violoncelles et contrebasses qui devaient ainsi insuffler cette idée dans une phrase rythmique faite de coups d’archet amples, à la manière d’exclamations lyriques et passionnées entrecoupées de silences et d’hésitations. J’ai été très frappé par cette forme d’expressivité et toute la poétique de mon oeuvre s’est articulée autour de ce geste musical. C'est en effet dans la fausse répétition que j'ai tenté de mettre en scène les dérives de l'exactitude ainsi que l'infinité de variations qui existent dans la mobilité du détail.

 

... à Luigi Nono, dont les silences sont autant de soleils d’amour chargés...

Jimmie LeBlanc • compositeur
accueil
musique

bio
contact
fr
Jimmie LeBlanc • compositeur accueil musique bio contact