retour à la page musique

 

Tambours intérieurs

Quatuor à cordes (2010, ca. 20')

Tambours intérieurs est un titre proposé par mon ami et poète Jean-Sébastien Lemieux lorsque je lui ai parlé de ma fascination pour la vie que l’on entend battre la première fois que le médecin place son microphone sur le ventre de la maman qui porte notre bébé. Une telle énergie, une étonnante détermination venant d’un petit être qui n’a pas encore eu à se demander ce que vivre veut dire. Et déjà, à chaque pulsation, plus ou moins régulière, mais toujours rapide, quelque chose peut arriver, quelque chose survient, se crée, s’invente, grandit. N’est-ce pas ce qui se passe à chaque instant de la vie du monde, à toutes les échelles, grand mélange d’impulsions vitales qui engendrent constamment la suite des choses, quelque part entre volonté et entropie ?

Tambours intérieurs est une pièce où je tente de me rapprocher de cette image poétique où chaque instant surgit spontanément, revendiquant une sorte d’autonomie ontologique au milieu de l’ensemble formel. Je travaille ainsi sur l’immédiateté de la perception musicale, chaque situation établissant très rapidement sa nature et son profil, dans le but de provoquer une écoute plus sensorielle et de réduire au minimum la sensation de développement ou de narration. À partir de ces prémisses, j’élabore mes idées à l’intérieur d’un environnement théorique où coexistent « figures performatives », « actions pré-figurales » et « aplats-sonores », autant d’éléments qui apparaîtront tour à tour dans le flux continu d’une forme en accumulation, chaque séquence se succédant sans autre forme de procès, allant parfois même jusqu’à se superposer. Une mise en scène optionnelle est proposée afin de souligner de façon plus ou moins paradoxale différentes interactions musicales entre les musiciens.

Tambours intérieurs is a title suggested by my friend and poet Jean-Sébastien Lemieux when I told him about my fascination with life that is meant to fight the first time that the doctor puts his microphone on the belly of the mother who carries our baby. Such energy, an amazing determination from a small being who has not had to wonder what life means. And now, with each pulse, more or less regularly, but always fast, something may happen, something happens, is created, invented, grows. Is not that what is happening at every moment of the life of the world, at all levels, great mix of vital impulses that generate constantly moving forward, somewhere between desire and entropy?

Tambours intérieurs is a piece where I try to approach this poetic image where each moment arises spontaneously, claiming a sort of ontological independence in the midst of the musical form. I work on the immediacy of musical perception, each situation very quickly establishing its nature and its profile in order to cause a rather sensory listening and to minimize the sensation of development or narrative. From these premises, I develop my ideas within a theoretical environment where coexist "performative figures", "pre-figurative actions" and "solid-sonorities", all of which appear in turn in the continuous flow of an accumulative form, to build each successive sequence without further ado, sometimes even overlapping. A staging option is proposed in order to emphasize more or less paradoxically different musical interactions between musicians.

Jimmie LeBlanc • compositeur
accueil
musique

bio
contact
fr

Quatuor Chorum, Montréal, 2011

enregistrement: Amandine Pras, mixage: Jimmie LeBlanc

Jimmie LeBlanc • compositeur accueil musique bio contact