retour à la page musique

 

J'ai pilé sur la nuit et elle est toute noire de frayeur

Flûte, clar., cor, 2 trompettes, 2 trombones, piano et percussion (2009, 14')

Lorsque j’ai commencé à travailler sur cette pièce, je savais que je voulais questionner le rapport théâtre/musique. C’est dans cette optique que j’ai contacté l’écrivain Jean-Sébastien Trudel, alors que nous en étions à réviser notre projet Psyché à l’opéra. Je lui ai demandé de me fournir du texte pour une nouvelle pièce de « théâtre musical non théâtral ». Il m’a envoyé une série de suggestions, par courriel, différentes avenues poétiques possibles, dont l’une a immédiatement retenu mon attention : « J’ai pilé sur la nuit et elle est toute noire de frayeur » - (C'est Mathéo qui a chanté ça spontanément l'autre jour). Mathéo est son fils aîné, alors âgé de 6 ans. Je venais non seulement de trouver un nouvel écrivain (Trudel Le Jeune!), mais cette phrase contenait en elle-même tout ce que je cherchais : un sentiment d’urgence, une émotion ambiguë, quelque chose d’impossible… Je l’ai donc adjointe comme titre à mon œuvre, et cela de la même manière que j’ai capturé les idées musicales au fil de l’inspiration, comme autant de surgissements à la conscience d’intuitions qui se négocient une place entre spontanéité et formalisation.

Je tente de saisir certaines images-sensations sur le vif, que j’organise ensuite sous forme de figures musicales performatives, c’est-à-dire essentiellement motivées par l’action énergétique des interprètes. Comme autant de micro-performances juxtaposées les unes aux autres, c’est par accumulation des figures dans le temps qu’un certain théâtre se produit, celui d’une mise à distance de l’idée musicale comme objet, au profit de l’idée musicale comme action. L’œuvre se donne ainsi comme une expérience engageant non seulement la pensée, mais aussi le corps. Voilà une question à laquelle je n’arrive pas à répondre pour le moment : où la musique (se) joue-t-elle ? Dans le monde des sensations ? Dans celui de l’intellect ? Dans l’ébullition spirituelle d’un enfant de six ans ?

Jimmie LeBlanc • compositeur
accueil
musique

bio
contact
fr

Contemporary Music Ensemble, dir. D. Bouliane, Montréal, 2010

Jimmie LeBlanc • compositeur accueil musique bio contact